samedi 28 juin 2014

:::Ioma Paris: La Rolls Royce du soin personnalisé:::

Un véritable coup de cœur dans la jungle du cosmétique, #1! Une crème personnalisée, précise et ultra-complète que nous propose Ioama Paris avec un concept innovant et astucieux à choisir entre la crème de jour et de nuit. Pour ma part, j'ai choisi la crème de jour. C'est parti pour la découverte de mon expérience!


 
 


:::HISTOIRE:::

En 2010 naît la marque IOMA, fruit de la rencontre entre des experts de la haute technologie - avec à leur tête Jean-Michel Karam (docteur en micro-électronique et fondateur de IOMA) - et des spécialistes en dermatologie et cosmétologie, dont l’ex-présidente de Thierry Mugler, Véra Strubi, aujourd’hui membre du conseil d’administration.

Deux gammes de soins sont créées : IOMA DERM et IOMA ESTHETICS Le déploiement commercial de IOMA s’est fait par étapes. Les premiers essais de commercialisation sont effectués au sein de la chaîne Beauty Succès, tandis que s’ouvre la Villa IOMA, l’institut de la marque, dans le 8e arrondissement de Paris, à deux pas des Champs-Élysées.


En 2010, la marque IOMA est lancée dans les Instituts Marionnaud et le IOMA BEAUTY TOUR, un bus itinérant, fait découvrir la marque dans 10 grandes villes françaises. L’année 2011 voit la naissance du Coffret Rituels Jeunesse sur mesure qui propose 864 combinaisons possibles, suivi de la gamme corps IOMA Body Pro Line. Le succès commercial de IOMA s’étend à 180 Marionnaud à travers la France, aux Etats-Unis chez SAKS Fifth Avenue à New York et Beverly Hills.
IOMA LINK, le nouvel appareil de mesures cutanées dédié aux points de vente est disponible dans 320 Marionnaud et 82 Beauty Success en 2012. En même temps, IOMA lance son offre découverte et nomade IOMA TABS.


IOMA accentue également son déploiement commercial, car la marque est désormais également référencée dans plus de 10 pays et notamment chez Harrods à Londres. La classe!


Aujourd’hui, INTUISKIN est le leader mondial des technologies dédiées aux soins de la peau.






:::EXPERIENCE:::
Je suis accueillie par la charmante Stéphanie Responsable Ioma Paris pour le Benelux au sein du Ici Paris XL Louise et je découvre avec émerveillement la fameuse sphère tant attendue... La sphère qui effectue votre analyse de peau en 10 minutes chrono! Un diagnostic ultra-précis, puisque la sphère voit à l'intérieur de la peau, à l'extérieur mais aussi ce qui ne se voit pas à l'œil nu! Plus de 40.000 combinaisons possibles! Un soin complet pour votre peau. La sphère aborde les problèmes de votre peau étapes par étapes, les cernes, rides, ridules, pores, sébum,... A la fin du diagnostic, une ordonnance sort avec VOTRE formule que la conseillère vous explique et prépare en 10 minutes! Pour ma part, j'ai choisi MA CREME JOUR, elle est composée de 8 Sérums: 3 sont dédiés à l’hydratation et 5 à la régénération. Et je repars avec un joli écrin de MA CREME personnalisée dans un beau tube airless pour ne pas perdre une goutte de cette crème mais aussi pour un souci d'hygiène, Ioma Paris a pensé à tout!









:::RESULTAT:::
Après un mois d’utilisation, ma peau est réellement métamorphosée: Plus douce, lumineuse, nette mais surtout bonne mine. Le taux d’hydratation de ma peau s’est considérablement amélioré, tout comme mon taux d’excès de sébum et pour ma part cela s'est ressentie dés les premiers jours. Le résultat est bluffant! IOMA PARIS a tenu ses promesses!


Prix: 149 euros pour MA CREME JOUR et/ou MA CREME NUIT.
50 ml, pour une durée de 2,5 mois voir 3 mois!




"Je tenais à remercier toute l'équipe de Ioma-Paris, en particulier Mia & Jean-Michel. Merci aussi à toute l'équipe de Oona Antwerpen et en particulier Karen. Merci aussi à Stéphanie Ioma Paris pour le Benelux et merci aussi à Ici Paris Xl Louise".


:::NOUVEAUTE:::
 IOMA lance avec CELL PROTECTOR SPF 50+ PA+++ une nouvelle génération de soins : plus qu’un solaire, c’est l’assurance d’une parfaite protection de votre peau contre toutes les agressions environnementales. A utiliser en toutes circonstances : à la plage ou en ville, au quotidien ou ponctuellement, seul ou sur votre soin de jour. IOMA CELL PROTECTOR SPF 50+ PA+++ s’adapte à votre vie et s’applique « quand on veut, où on veut ». LE BOUCLIER PROTECTEUR DE L’ÉCLAT DE CHAQUE PEAU.




Mais ce n'est pas tout, autre concept innovant et technologique, IOMA surfe sur la vague des smartphones... Grâce à l'application, IOMA AMOI, vous pourrez consulter l'indice UV et connaître la recommandation de protection.

Disponible sur

 
 


Un point important à souligner, avec son indice SPF 50+ PA+++ IOMA Cell Protector offre LA PLUS HAUTE protection possible au quotidien contre les rayons UVA et UVB.


:::ICI PARIS XL LOUISE:::
Avenue Louise, 7
1050 Bruxelles


RDV par tél au 02/538.64.34




 
 


:::IOMA PARIS:::
Page Facebook: https://www.facebook.com/iomaparis?fref=ts
Site web: http://www.ioma-paris.com/


 
 
 

mercredi 25 juin 2014

:::Dove Men: La fête des Pères tous les jours!:::

Dove met à l'honneur les papas via une vidéo publiée depuis la fête des Pères, après tout la fête des Pères doit se fêter tous les jours et non 1 fois par an! Une vidéo touchante avec des séquences de vie émotives d'un père avec son enfant...




Il est bon de se rappeler que tous les papas ne sont pas mauvais! Je ne veux pas rentré dans cette polémique... Pour le coup, Dove à fait un bon coup de pub, en nous rappelant ses bons moments et que tôt ou tard on a tous besoin de notre papa!

Pour ma part, le mien est un véritable papa gâteau! Depuis la perte de maman, je suis bien content de l'avoir à mes côtés...

N'oubliez pas de lui souhaiter bonne fête avec un coffret Dove Men cela fait toujours plaisir!


 Calls For Dad #RealDadMoments | Dove Men+Care
 
Coffret cadeau 8,99 euros
 
 

Plus d'infos sur Dove Men Care +
http://www.dovemencare.com/


 
 
  

:::Iris Nazarena de Aedes De Venustas New-York: Parfum de l'année 2014:::

J'ai eu la chance de tester ce parfum qui est le grand gagnant, Parfum de l'année 2014 et c'est mérité! Une fragrance originale et raffinée, à la fois mystérieux, mystique et sensuel...
 



:::HISTOIRE:::

Aedes de Venustas, boutique-écrin baroque et opulente dédiée à la parfumerie de niche, est une destination incontournable pour les passionnés au cœur du West Village à New York, mais aussi pour les célébrités et les créateurs de mode à la recherche de fragrances rares et de conseils d’experts dans un cadre raffiné.

Aujourd’hui, Aedes de Venustas affirme sa démarche de galerie d’art olfactif en lançant sa propre collection, hommage au passé, au présent et à l’avenir de la parfumerie. Des fragrances à la construction radicale, baroque, futuriste, qui traduisent l’esprit de la boutique.





:::LES PARFUMEURS:::
Deux grands Créateurs, deux grands noms...

Bertrand Duchaufour débute sa carrière de parfumeur à Grasse en 1985. Il est formé par des parfumeurs seniors chez Florasynth et Symrise et développe au fil des ans sa propre
approche de la parfumerie. Il devient alors parfumeur indépendant en 2007, ce qui lui
permet d’affirmer une signature très personnelle en toute liberté. Il collabore depuis avec plusieurs maisons, dont L’Artisan Parfumeur, Penhaligon’s, et aujourd’hui AEDES DE VENUSTAS dont il signe la première création. Passionné d’art et collectionneur, Bertrand est un grand voyageur toujours en quête d’une nouvelle inspiration. Parmi ses créations les plus marquantes : Kyoto, Avignon et Séquoïa chez Comme des Garçons, Timbuktu, Dzongkha et Nuit de Tubéreuse chez L’Artisan Parfumeur, Sartorial et Amaranthine chez Penhaligon’s, Colonia Assoluta chez Acqua di Parma et bien d’autres encore...





Ralf Schwieger né en Westphalie (Allemagne), Ralf Schwieger a d’abord envisagé de s’orienter vers la médecine ou l’art avant de se spécialiser en chimie du parfum, qu’il étudie à Berlin. Il passe à la création en intégrant l’école de parfumerie de Roure (désormais
Givaudan). Après douze ans chez Givaudan, il rejoint Mane, société familiale
implantée à Grasse. Grand amateur d’architecture et de danse contemporaines, Ralf
conçoit la parfumerie comme « une expression d’émotions primitives, mais dans un
cadre industriel ». Il a notamment composé Eau des Merveilles (Hermès), Lipstick
Rose (Frédéric Malle), Marc Jacobs Men (Marc Jacobs) et Orange Sanguine (Atelier
Cologne), lauréat du Prix des Experts de la Fragrance Foundation France en 2012.





:::IRIS NAZARENA Eau de Parfum:::
Un parfum chypré, mystérieux, mystique et sensuel...
Au notes de cuirs, encens et Iris.

L’encens est le fil olfactif de la collection Aedes de Venustas. Brûlé depuis des millénaires en offrande aux dieux, il ramène aux origines mêmes de la parfumerie puisque le mot « parfum » provient du latin per fumare, « par la fumée ». La première création de la marque, Aedes de Venustas Eau de Parfum Signature de Bertrand Duchaufour, vrillait ce nuage d’encens d’un « accord fou » de rhubarbe.

La deuxième, par Ralf Schwieger, dévoile à travers des volutes sombres une fleur mystérieuse et mystique... Un subtil sfumato de brun, de pourpre et de blanc, effleuré de notes poudrées, donne leur texture de daim aux pétales de la muse. Variété rare de la fleur, l’Iris Bismarckiana est aussi connu sous le nom d’Iris Nazarena car on le trouve surtout dans les collines à l’est de Nazareth. L’ambrette limpide, avec ses facettes de poire, de rose et de musc, éclaire les notes de tête d’une lueur d’aurore. La rose ajoute un soupçon de sensualité florale. La baie de genièvre aux effluves résineux introduit le thème de l’encens. Le vert vif et frais de l’anis étoilé évoque la tige et les feuilles de la fleur, hiératiques. Le patchouli et le vétiver plongent leurs racines dans la terre et les pierres.

La fumée sacrée s’élevant des autels de Nazareth déroule ses volutes minérales et cuirées dans un accord encens, clou de girofle et oud... L’élégant effet sfumato est repris par l’étui en velours gris et le verre fumé du flacon d’inspiration vintage, couronné par un capot baroque en zamak doré. 


Mon avis: Je suis sous le charme, un parfum doux et sensuel, ce soupçon d'Iris dans ce parfum est envoûtant... Recommander par mon blog The Blog Luxury By Savas.
 
100 ml, 195 euros


:::INFOS Aedes De Venustas New-York:::
Page web: www.aedes-parfums.com
Page facebook: https://www.facebook.com/AedesDeVenustasParfums?fref=ts





:::POINT DE VENTE PARIS:::
Jovoy Paris
4, Rue de Castiglione
75001 Paris

Lun - Sam de 11h à 19h.


Page web: http://www.jovoyparis.com/





lundi 23 juin 2014

:::Philippe ZORZETTO: A la rencontre du chausseur le plus en vogue de Paris!:::

Ceci n'est pas un parfum, mais le chausseur le plus en vogue de tout Paris! Un véritable coup de cœur pour sa collection de boots Dandy pour les hommes... Je tenais à vous en faire part via une interview exclusive que nous a accordée Mr. Philippe Zorzetto pour mon blog! Beaucoup de stars lui font confiance entre autres Julien Doré qui aime le modèle Lilly en noir.


 

Modèle Lily Noires



Bonjour Philippe Zorzetto et merci d'avoir accepté de répondre à nos questions en exclusivité pour notre blog (The Blog Luxury By Savas).

Comment vous est venue l'idée de devenir chausseur?
Je viens d’une famille d’artisans, mon grand père travaillait dans des ateliers de souliers et mon père était ébéniste. J’ai donc baigné depuis toujours dans l’univers de l’artisanat, du travail manuel. J’ai eu envie de faire les souliers que j’avais envie de porter ainsi que pour mes amis. Des souliers avec de beaux cuirs et une construction faite main, des lignes simples mais toujours cool et une touche un peu rock’n’roll.

Votre grand-père vous a beaucoup appris dans ce métier?

Hélas non j’ai juste retrouvé les formes de mon grand-père que j’ai utilisées pour faire mes modèles. Le design et le confort sont totalement d’aujourd’hui mais c’est vrai, les formes sont vintages et intemporelles.

Quel parcours avez-vous suivi?

J’ai fait des études de droit, de science politiques et de marketing, donc je suis un autodidacte dans le soulier, j ai appris mon métier dans les ateliers c’est la meilleure des écoles.

Comment est né la marque Philippe Zorzetto? Expliquez-nous en quelques mots?
La marque Philippe Zorzetto est née en 2008 à Paris, avec la volonté de proposer aux hommes et aux femmes des souliers faits de façon artisanale c'est-à-dire un luxe non ostentatoire avec des collections simples chic et toujours cools facilement adaptables à notre garde-robe contemporaine.

Vous avez ouvert votre première boutique en 2007, dans le quartier le Marais à Paris, racontez-nous cette première fois, le premier achat, le premier client? Qu'avez-vous ressenti?

Je me souviens très bien de la première fois, c était ma première collection je ne l’avais jamais présentée au public, j’étais très nerveux. Je me souviens du premier achat c était une paire de boots en daim rouge, j’étais tellement heureux que j’ai pris les pieds de la cliente avec mon polaroid de l’époque. J’ai ressenti une grande joie bien sûr, mais je me suis dit que le chemin allait aussi être long et difficile pour parvenir à s’imposer.

Pouvez-vous nous expliquer la fabrication et la finition de vos chaussures?

Tous les souliers (homme comme femme) sont faits mains avec des semelles en cuir cousue blake (la semelle est cousue sur la tige du soulier ce qui est beaucoup plus résistant que les semelles simplement collées). Chaque peau est sélectionnée avec le plus grand soin (souvent du veau très souple) et chacun des modèles possède un petit coussin à l’intérieur qui pour plus de confort va prendre la forme exacte de votre pied. J’essaye toujours d’enlever ce qui ne sert à rien dans un modèle et alourdit inutilement.

Concernant le dessin de vos chaussures, vous vous occupez de tout seul ou vous travaillez avec quelques collaborateurs?

non tous les dessins sont réalisés par moi-même, c’est la partie que je préfère et c’est aussi la plus importante, je ne délègue jamais cela car c’est un grand moment de plaisir pour moi.

Comment avez-vous trouvé l'inspiration pour vos collections?

J’ai toujours aimé les boots, je regarde beaucoup d’anciennes revues (Vogue, Elle etc) des livres d’art aussi, parfois même des peintures. J’ai besoin de la créativité des autres et des artistes qui me touchent.

Dans votre collection, je ressens un côté cinématographique, comme dans un bon vieux film noir et blanc de Marilyn Monroe, je me trompe? Vous aimez les années sixties?

Oui j’adore les années 60 et le cinéma de cette époque. Un film qui m’a beaucoup inspiré c’est Blow Up d’Antonioni. J’ai dessiné la ligne de mes chealsa boots (les Arsène) en pensant fortement à ce film.

Comment définiriez-vous l'homme et la femme portant vos chaussures?

Ce sont des personnes qui aiment le confort, les lignes épurées et simples. Ils n’ont pas envie de se déguiser et font attention à eux mais ne sont pas dans l’excès. Ils ont déjà leur propre style et même s’ils connaissent bien la mode ils ne la suivent pas à tous prix.

Votre gamme de prix varient entre 280 euros et 390 euros, une chaussure de qualité et de luxe accessible à tous, c'était votre volonté de rendre votre collection accessible à tous?

Tous est relatif, c’est vrai que je suis dans le haut de gamme mais mes prix sont nettement en-dessous de ceux des grandes maisons internationales.

Actuellement, vous avez trois boutiques, comptez-vous vous arrêter là?

J’espère ouvrir d’autres points de ventes dans d’autres villes européennes. J’aimerais beaucoup à Londres par exemple.

Le secteur international, vous intéresse?

J’ai déjà beaucoup de clients à l’international notamment via mon e-store www.philippezorzetto.com

Quels sont vos projets en ce moment?

Je travaille sur une collaboration artistique avec une chanteuse de rock que j’adore, chut c’est encore un secret. Je travaille aussi sur une ligne de petite maroquinerie et de sacs avec une maison française, on va faire une collection capsule c’est une première pour moi et j’en suis très heureux et enthousiaste. Je travaille aussi sur des nouveaux services qui seront accessibles sur mon site internet. Enfin un livre que j’ai écrit avec un ami va sortir en septembre 2014 sur les 50 nouveaux créateurs à Paris.

Concernant votre nouvelle collection hiver 2014/2015, pouvez-vous nous dévoiler un petit aperçu?

La nouvelle collection hiver 2014 / 2015 sera très rock avec de nombreuses nouvelles boots, des cuirs un peu vieillis et toujours du python. Il y aura un

côté un peu dark, un peu sombre, mais toujours élégant.

Que peut-on vous souhaiter pour l'avenir?

J’espère continuer à faire des nouvelles rencontres et collaborations, toujours apprendre sur mon métier et développer la marque plus à l’international.


Encore merci d'avoir répondu à toutes nos questions sur notre Blog.


:::COUP DE COEUR THE BLOG LUXURY BY SAVAS:::
La bottine Lou Noires





:::INFOS:::
Philippe Zorzetto
106 rue Vieille du Temple
75003 Paris (Quartier le Marais)

T. 01 42 71 39 04
Infos: www.philippezorzetto.com


 
 



Interview par Savas VARNAVAS - The Blog Luxury By Savas
http://theblogluxurybysavas.blogspot.be/





samedi 21 juin 2014

:::Le Parfum de l'été: CLASSIC ORANGE de Von Eusersdorff New-York!:::

::MON PARFUM DU JOUR & D'ETE:::


 
 


CLASSIC ORANGE de Von Eusersdorff New-York par le fondateur Camille Henfling JR.
Retrouvez l'été et les oranges de Sicile dans ce sublime parfum! Un véritable voyage olfactif au soleil... LE PARFUM DE L'ETE est recommandé par le magazine ELLE FRANCE!






CLASSIC ORANGE est disponible dans votre boutique Jovoy Ambassade des Parfums Rares à Paris mais aussi distribué en Italie, Campomarzio70 Distribution et bien évidemment à New-York!

Infos & prix:
100ml, 115 euros.

http://www.jovoyparis.com/
http://www.campomarzio70distribuzione.com/coming.php
http://www.voneusersdorff.com/

Si vous voulez en savoir plus sur cette maison luxueuse, n'hésitez pas à consulter mon article!
http://theblogluxurybysavas.blogspot.be/2014/04/von-eusersdorff-new-york-une-tradition.html


Happy Summer avec VON EUSERSDORFF & THE BLOG LUXURY BY SAVAS!



The Blog Luxury By Savas
 



vendredi 20 juin 2014

:::Cinq Mondes Spa Paris: L'huile somptueuse de l'Orient!:::

Voici un coup de cœur pour les femmes, Cinq Mondes Spa Paris vient de sortir une édition limitée de ses fameuses huiles parfumées, un produit indispensable pour l'été!

On ne vous présente plus cette maison qui connaît un véritable succès et une renommée depuis plus de dix ans! Son premier Spa à Paris réunissant la meilleure sélection en produit et soin rituel du monde.

Après avoir passé plusieurs années à parcourir la planète à la découverte des cultures ancestrales de la beauté et de bien-être du monde, Jean-Louis Poiroux a rassemblé les meilleurs Soins, Massages et Produits Cosmétiques dans les Spas Internationaux les plus prestigieux : Monaco, Lausanne, Bruxelles, Ile Maurice, Seychelles, Maroc...




Depuis l'ouverture de son premier Spa au cœur de Paris en 2001, Cinq Mondes s'affirme comme le pionnier et spécialiste français des Soins et Cosmétiques professionnels du Spa.





:::COLLECTION:::
La gamme contient trois huiles, l'huile somptueuse de l'Orient, l'huile sublime et l'huile universelle Ayurvédique. Une gamme sans silicone et parabène svp! Un voyage sensoriel et olfactif... 3 escales en Orient, Inde et les Îles de Polynésie.


 
 
 
Mon cœur balance pour l'huile somptueuse de l'Orient, « Satinez votre peau d’un voile nourrissant d’huile d’argan ! »

Pour la petite histoire, après une séance de Hammam, les femmes orientales se massent avec des préparations à base d’huile d’Argan. Cocktail subtilement équilibré en huile d'Argan, de Sésame et d'Olive, l’Huile Somptueuse® de l’Orient nourrit en profondeur la peau et laisse un voile parfumé délicat grâce à une fragrance associant Cannelle, Eucalyptus et Cèdre.

Un véritable délice venu de l'Orient, cette huile nourrit durablement la peau et la sublime. Idéal après une exposition prolongée au soleil pour régénérer l’épiderme.
 
Infos:
L'huile somptueuse d'Orient, 150ml, 36 euros.
L'huile universelle, 150ml, 42 euros.
L'huile sublime, 150ml, 38 euros.
 
SPA CINQ MONDES AU DOLCE LA HULPE BRUSSELS
Dolce La Hulpe Brussels Chaussée de Bruxelles 135
1310 La Hulpe

+32 (0)2 290 99 01
http://www.cinqmondes.com/



 


jeudi 19 juin 2014

:::Emmanuel MARTINI: Un Perfume Jockey qui anime vos événements olfactivement!:::

Voici comme promis, une interview exclusive que nous a consacré Emmanuel Martini, Le Perfume Jockey et rien que pour THE BLOG LUXURY BY SAVAS.





Je trouve votre concept orignal, on délaisse souvent l'odorat lors d'une soirée mais je trouve cela important! Il n’y a pas que la décoration ou la musique. L'odeur est très importante pour
passer un bon moment, une agréable soirée... C'est un facteur important! Une pièce mal
éclairée, mal décorée avec une odeur incommodante, et l'événement est raté!
Expliquez-nous pour les gens qui ne connaissent pas le concept quel est le rôle d'un créateur
d'ambiance olfactif/Perfume jockey ?


Il s’agit de transposer le concept du Dj à la parfumerie. On mixait des sons et des images, désormais on mixe des parfums. Tel un DJ c’est une performance en temps réel. Je sollicite le
sens de l'odorat d’une manière originale afin de créer un environnement ou un état émotionnel
lorsque celui-ci est associé aux sens de l'ouïe et de la vision, voire même du goût et du
toucher.

Les parfums et les odeurs sont des compositions vibrantes et vivantes, impalpables comme un souffle et invisible comme l'esprit, mais tout aussi présentes et insaisissables. Ainsi, en créant
une unité entre les éléments d'ambiance (visuels, sonores et olfactifs), on entraine un
événement vers une forme de perfection. L’ambiance olfactive participe à renforcer le sens de
l'instant présent.

Ma volonté est de faire sortir le parfum de son flacon, de donner une interprétation olfactive des événements auxquels on me demande de participer. Cela permet d’amener le parfum dans
une nouvelle dimension, comme par exemple les concerts, ou les soirées festives aux côtés de
Dj.



Comment cette idée vous est venue de lier la musique et le parfum?

Franchement, c’est la question que l’on me pose le plus souvent... Et je ne sais pas vraiment.
J’ai toujours eu le même rapport aux parfums, aux odeurs et à la musique. Lorsqu’on réécoute
un morceau de musique que l’on avait oublié ou bien lorsqu’on sent une odeur qui évoque un
instant précis de son passé… un flash-back des sentiments et des sensations !

Ce n’est pas une idée qui m’est apparue de façon lumineuse un jour. J’ai envie de dire qu’il
m’a fallut plutôt une longue maturation, et que ce sont des associations d’idées qui ont évolué
au fur et à mesure jusqu’à prendre corps. C’est une démarche de recherche de soi qui m’a
conduit là, aujourd’hui ! Un métier que je souhaitais être le seul à faire, qui me permettais
d’être artiste, créateur, commercial, consultant en même temps... Un métier captivant en
somme ! Mon inspiration je l’ai trouvé en moi, ce fût, en quelques sortes, mon introspection.

Je précise que je ne mixe pas de musique. Seulement des parfums ! Mais je me retrouve très souvent au contact d’ambiances musicales lors des évènements auxquels je participe.



On peut faire appel à Perfume Jockey pour n'importe quel évènement?

Les occasions sont très variées : festivals dans le sud de la France et salons sur l’art de vivre. Soirées festives comme les très branchées Silent-disco (où l’on écoute la musique sur un

casque et non sur des enceintes) ou dans des bars de plages. Vernissages d’expositions de
galeries d’art, inaugurations ou temps forts pour des boutiques, des concept-stores ou des
grands magasins. Mais aussi lancement de nouveaux parfums ou nouvelles marques de
parfumerie.



Comment se déroule une soirée, un événement?


Avec le concept Perfume-jockey, c’est assez simple. J’installe ma platine. C’est un flight-case
de Dj dans lequel j’ai installé une plaque à induction. Je dispose les brasseurs d’air devant le
flight-case. Je branche l’installation sur le courant et je prépare mes flacons de parfums pour
la soirée. J’ai fait le choix d’une diffusion thermique (comme un brûle-parfum) car c’est le
moyen le plus rapide pour parfumer de grands volumes à partir d’un seul point de diffusion.
(Mais j’utilise aussi des systèmes de diffusion dits de micro-nébulisation à particules sèches.)

Je prépare mes mélanges : de l’eau distillée dans des cuves en métal, un peu de parfum à la
surface, puisque les bases parfumées (sans alcool) sont des corps gras, le parfum flotte donc,
l’eau fait office de support et d’isolant, afin d’éviter que le parfum trop ne chauffe et donc se
dénature. La vapeur d’eau qui se forme à partir d’environ 40°C, s’élève, elle est entrainée par
les brasseurs d’air et dispersé dans l’espace que je dois parfumer. Je peux utiliser deux cuves
en même temps, et faire se succéder autant de parfums que je souhaite. Les brasseurs d’air
évite aussi les projections mouillées, puisqu’ils divisent les molécules déjà très fines de la
vapeur. Si il y a un Dj, ou un Vj de présent, je me cale sur le line-up ou la programmation,
pour effectuer les transitions olfactives.



Vous imprégnez-vous d'un thème bien spécifique pour chaque soirée?

Souvent, je fonctionne au feeling, car mes clients me laissent carte blanche. Il y a des odeurs
qui rapprochent, favorisent l’échange… je les utilise en priorité.

Lors du salon Vivre Côté Sud en 2012, le thème était « Sous le signe d’Hélios ». J’ai donc
puisé dans la bibliothèque olfactive de la marque « terre d’Oc » dans le cadre d’un très beau
partenariat, une sélection de senteurs très évocatrices : Ouzo et figuier, Mirte et Immortelle,
Mandarine et Thym blanc, Bois résiné, Verveine d’une nuit d’été, Sieste sous le figuier, Olive
et sauge, Dattes et fleur d’oranger… J’ai mixé ces senteurs durant les 5 jours du salon en
extérieur. Et comme il s’agissait d’un salon de décoration, j’ai donc créé en plus, une
scénographie olfactive très décorative et poétique, en suspendant une cinquantaine d’éventails
en bois de bouleau parfumés au pinceau avec une senteur qui évoquait le coquelicot. Le vent
aidant, l’odeur se dispersait dans les allées.

J’ai fait un salon à Bordeaux en 2010, où le thème était induit lui aussi de l’évènement. Le
salon avait lieu dans un village médiéval tout près de Bordeaux et sa fondatrice est
brésilienne. J’ai donc utilisé des parfums d’armoise, d’aubépine et de plantes aromatiques
que l’on retrouve dans le carré des simples des monastères et une composition de banane
verte-coriandre en référence aux origines brésiliennes de la directrice. Puis j’ai complété
l’ambiance avec des senteurs de gardénia et de freesia car ce sont des parfums très présents
dans la décoration dans les gammes de bougies parfumées.



Quel a été votre parcours? Faut-il faire des études spécifiques?

Après des études de droit notarial et plusieurs années à travailler dans l’immobilier dans le
Var, j’ai étudié le sens de l’olfaction et l’histoire de la parfumerie en autodidacte au fond
documentaire du Musée Internationale de la Parfumerie à Grasse durant deux années. J’ai
complété mes connaissances en parfumerie lors de formations par des Maîtres parfumeurs à
l’Université Européenne des Saveurs et des Senteurs de Forcalquier. Cela m’a permis de
mettre au point ce nouveau concept Perfume-jockey.

En parallèle, afin de structurer ma démarche personnelle de changement, je me suis inscrit
durant trois années, à un cours de théâtre professionnel sous agrément des Cours René Simon
de Paris.

C’est en 2010, que j’ai officiellement dévoilé à Paris le concept : Perfume-jockey ! (lien 1)


Etes-vous l'un des seuls dans le métier?

A ma connaissance, nous serions deux. Un confrère, Eric Berghammer, au Pays-Bas, qui
exerce l’activité d’Aroma-jockey. Nous sommes en contact pour travailler ensemble sur
d’éventuels projets à l’avenir, comme cela a faillit être le cas en Espagne cet été. Nous ne
sommes donc pas concurrents. Nous avons une philosophie commune mais des approches
différentes.



Pour quel créateur avez-vous déjà travaillé?


J’ai tout dernièrement collaboré avec la maison de parfumerie alternative « Technique
Indiscrète ». Louison Libertin souhaitait mettre en avant sa gamme de parfums lors des pressdays
le 03 avril dernier à Brussels. C’est ainsi que nous avons parfumé la soirée de
présentation des nouvelles collections du store « Heroes Uncompromised », rue Léon Lepage,
autour d’un thème qui était celui du parfum exclusif « Ambre Forever ». (lien 2)

En 2012, je me suis retrouvé face à Jean-Claude Ellena lors d’une conférence sur le thème des
parfums dans les romans à l’Université Européenne des Saveurs et des Senteurs de
Forcalquier. Je devais parfumer la cour intérieure du couvent des Cordeliers pendant
l’intervention des conférenciers. Un véritable choc des générations.

Actuellement, je travaille avec Laurence Fanuel, parfumeuse indépendante, d’origine Belge.
Nous collaborons sur plusieurs projets : scénographie olfactive pour le théâtre Liberté de
Charles Berling en octobre 2013, l’exposition « Curiositas » pour le Musée des Beaux de
Nantes du mois de juin au mois d’août 2014. C’est une superbe aventure olfactive et créative.



Avec quel créateur rêvez vous de travailler?


Je suis ouvert à toutes propositions. Le travail de Sissel Tolaas, une artiste chimiste, surdouée,
d’origine Norvégienne, installée à Berlin m’interpelle beaucoup. Iconoclaste, provocatrice,
agitatrice de conscience… elle bouscule le diktat du « sent-bon ». Mais j’ai encore une liste
interminable. Je le laisse le destin se charger de nous mettre en contact, ou pas !



Quel conseil donneriez-vous à un jeune qui veut se lancer?

De ne pas oublier de prendre du plaisir à faire ce qu’il créé.

 
Avez-vous des projets en ce moment?

Oui ! Je me rends à Nantes la semaine prochaine pour terminer les réglages d’une scénographie olfactive au Lieu Unique, dans le cadre du « Voyage à Nantes » pour
l’exposition « Curiositas », sous la direction du Musée des Beaux-arts de Nantes. Il s’agit de
parfumer une salle entière de l’ancienne usine de fabrication des biscuits Petit-beurre LU
durant deux mois. Laurence Fanuel, la parfumeuse avec qui je collabore, a récréé l’odeur des
Petit-beurre en train de cuire. J’ai mis au point la diffusion olfactive avec un système
automatique et programmable.

J’ai des projets de dates avec le Concept Perfume-jockey du côté de l’Italie pour un beau
salon sur les bords du Lac de Côme et du côté de Paris dans un grand magasin pour la rentrée.


Que peut-on vous souhaiter?

Pleins d’autres projets ?! ;-)


Vous êtes vous-même un passionné de parfum?
 
Il n’y a plus de doutes. Je pense l’être en effet… à ma manière ! Se parfumer c’est un une
manière de ponctuer son allure, sa tenue vestimentaire. Une façon de suggérer, d’en dire plus
sans avoir à dire un mot. J’ai une affinité particulière avec la parfumerie d’ambiance. Comme
on décore, je parfume les intérieurs, les événements, les lieux. C’est aussi pour cela que je
suis devenu conseiller artistique auprès de marques de décoration (plusieurs en Belgique et en
France) pour les aider à développer leurs univers olfactifs qu’ils déclinent ensuite en bougies
parfumées, en vaporisateurs ou en diffuseurs à rotins. J’ai créé une agence de compétences
olfactives basée entre Anvers en Belgique et Aix en Provence en France. Le parfum occupe
toute la place disponible dans ma vie.



Quel est votre parfum préféré?

Si je ne dois en choisir qu’un c’est Iris Silver Mist de Serge Lutens composé par Maurice
Roucel. C’est un parfum floral-boisé qui fait l’éloge de l’Iris de Toscane. J’aime ce parfum
car il possède plusieurs facettes surprenantes, il est très typé mais pas entêtant. Mais bien
évidemment comme tout passionné de parfum, je suis incapable de me contenter d’un seul
parfum !






Merci Emmanuel Martini d'avoir répondu à toutes nos questions!


:::INFOS:::
Emmanuel MARTINI DC Antwerpen - Aix en Provence

Agence Compétences olfactives Belgium :
T. +32 3 689 22 45
M. agenceolfactive@outlook.com

Créateur du concept "Perfume jockey" France :
T. +33 6 12 64 40 62
M. perfumejockey@gmail.com

Site web: http://www.perfumedup.com/



Set Olfactif/Printemps avec L'Artisan Parfumeur
Lancement Presse Héloïse V, Parfumeurs d'Attitudes
 Press Days Technique Indiscrète
 
 
 


jeudi 12 juin 2014

:::Tea Time de Penhaligon’s: Anyone for tea ?:::

Penhaligon's nous propose une belle trilogie de bougies à base thé! Un véritable coup de cœur... Penhaligon's nous fait voyager en Grande-Bretagne... Les meilleurs tables des quartiers sont celles qui sont habillés des belles bougies Tea Time de Penhaligon's.
Les bougies ont été conçues grâce à des ingrédients les plus fins pour évoquer ce moment de célébration en profitant d'un bon thé bien chaud.
 
 
 
 
 
:::COLLECTION TEA TIME:::
La collection se compose de trois bougies: Assam, Earl Grey et Néroli.
 
 
 
 
ASSAM, robuste et tonique, c'est un coup de fouet absolu d'herbes vertes et de rose glorieuse. Une composition lumineuse et solaire. Acre et onctueusement sensuel, parfait pour les jours et les nuits de longue haleine! (Thym, Bergamote, Thé Assam, Rose, Verveine, Fleurs Blanches, Musc).
 
 
 
 
Earl Grey, Une infusion énigmatique et crémeuse. Un équilibre de contrastes. Fruits dorés, rose et cerise drapés du plus léger voile de fumée et d'agrumes. Parfait pour un thé d'après-midi. Un Earl Grey, assurément! (Pêche, Bergamote, Thé Earl Grey, Rose, Crème, Sucre, Tonka, Vanille).
 
 
 
 
NEROLI, strictement su rendez-vous! Une rencontre enivrante de la Fleur d'Oranger avec le Jasmin qui se meurt dans les bois épicés et les baumes sensuels. Scandaleusement beau, une heure du thé inoubliable... (Citron, Néroli, Bois de Rose, Bergamote, Thé à la Fleur d'Oranger, Jasmin, Fleur d'Oranger, Baumes, Cèdres).
 
 
 
115 euros chaque bougie (750gr).
Penhaligon's, 209 rue St Honoré, 75001 Paris.
Penhaligon's, 34 rue des Francs Bourgeois, 75003 Paris.
Penhaligon's, 1 place Gambetta, 33000 Bordeaux.
Senteurs d'ailleurs, 1A place Stéphanie, 1000 Bruxelles (Belgique).
 
 
J'ai eu la chance de découvrir cette trilogie de bougies, un véritable coup de foudre, un voyage olfactif en Angleterre... Accompagné d'un thé, d'un bon bouquin, d'un morceau de cake aux fruits confits et la bougie Earl Grey quel bonheur!
 
 
 
 
Je tenais à remercier toute l'équipe de Penhaligon's de France et en particulier à David!
Merci pour ce beau voyage olfactif en Angleterre...